?>

Évaluation des adénomes surénaliens

L’IRM avec contraste endoveineux peut aider à la caractérisation des adénomes
surrénaliens à faible contenu lipidique.

La plupart des adénomes surrénaliens ont un contenu graisseux intracellulaire. En résonance magnétique, la séquence en phase et hors phase permet la suppression du signal graisseux. Cette séquence, à elle seule et sans contraste endoveineux, permet de diagnostiquer avec confiance, l’adénome surrénalien à contenu graisseux.

Quant est-il des adénomes à faible contenu graisseux?

La séquence en phase et hors phase n’est pas diagnostique.

Voici des éléments clés dans les autres séquences pour nous permettre un diagnostic.

ssT2 :
  • lésion isointense à la glande
acquisitions multiphases/dynamiques avec contraste i.v.
  • rehaussement homogène en phase artérielle
  • délavage de la lésion (phase tardive)
  • rehaussement périphérique/capsule (phase tardive)
Un suivi radiologique de la lésion est recommandé.

Référence
Becker-Weidman, David; Kalb, Bobby et al. “Diffrentiation of lipid-poor adrenal adenomas from non-adenomas with magnetic resonance imaging: Utility of dynamic, contrast enhancement and single-shot T”-weighted sequences”.  European Journal of Radiology (2015), vol.84, no.11, p.2045-2051.

Nouveauté en formation médicale

Nos Services
Résonance magnétique (IRM)
Tomodensitométrie axiale (Scan, Scanner, CT)
Tomographie par émission de positrons (TEP-CT)
Coloscopie virtuelle
Mammographie numérique
Imagerie Musculo-squelettique
Échographie et Doppler
Radiologie générale
Radiologie spécialisée
Imagerie dentaire
Ostéodensitométrie
Dépistage