?>

L'investigation de la colonne lombaire

L'investigation de la colonne lombaire est débutée par des rayons-X simples qui peuvent démontrer un spondylolyse/listhésis, des fractures ostéoporotiques, une atteinte dégénérative ou plus rarement une spondylarthrite ankylosante. Il s'agit d'une analyse globale mais compte tenu de sa facilité d'accès, elle est utile, pouvant révéler des anomalies cliniquement significatives.Le choix de poursuivre l'investigation par tomodensitométrie ou résonance magnétique dépendra de plusieurs facteurs dont l'accessibilité, les coûts, l'âge du patient, la durée des symptômes (aigus versus chroniques).

En présence d`une lombalgie aiguë réfractaire au traitement conservateur, les deux modalités peuvent être envisagées pour la mise en évidence d'une hernie.

En présence d'une lombalgie accompagnée de signes cliniques significatifs tel troubles sphinctériens, déficit neurologique étendu, antécédent néoplasique, prise de stéroïdes, traumatisme, indice d`infection, la résonance magnétique est l'examen de choix.

En présence d'une lombalgie chronique sans indice d'infection ou néoplasie, il s'agit le plus fréquemment d'une atteinte dégénérative avec ou sans sténose spinale. Deux options d'imagerie s'offrent selon la disponibilité, le coût ou les contre-indications, soit la tomodensitométrie ou l'IRM. La tomodensitométrie est un excellent examen pour détailler les articulations facettaires, les ligaments jaunes et leurs modifications hypertrophiques et leur impact sur le calibre du canal spinal et des foramen. La sténose spinale est souvent multifactorielle et l'évaluation de ses différentes composantes est essentielle dans l'orientation du choix de traitement. L'IRM permet une évaluation complète discale étagée, des structures osseuses et intracanalaires et du conus médullaire.

Évaluation de la colonne post-opératoire : l'évaluation par résonance magnétique avec gadolinium est la modalité de choix. Elle permet de distinguer les modifications post-opératoires, fibrose, récidive d'hernie discale, arachnoïdite ou complications infectieuses telles spondylodiscites.

colonne 1 colonne 2
IRM coupes axiale ,sagittale T2,
hernie  L3-L4 avec effet  de masse sur le sac thécal

Nouveauté en formation médicale

Nos Services
Résonance magnétique (IRM)
Tomodensitométrie axiale (Scan, Scanner, CT)
Tomographie par émission de positrons (TEP-CT)
Coloscopie virtuelle
Mammographie numérique
Imagerie Musculo-squelettique
Échographie et Doppler
Radiologie générale
Radiologie spécialisée
Imagerie dentaire
Ostéodensitométrie
Dépistage