Lun au ven 8h à 20h 30 | Sam et dim 8h à 16h 450-671-6173 fren
ÉVALUATION DU PANCRÉAS
fren

Demande de rendez-vous rapide

LA DESCRIPTION (Imagerie prostatique)

IRM multiparamétrique de la prostate

Le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus répandu chez les hommes au Canada et est la troisième principale cause de décès par cancer chez les Canadiens. Selon les estimations de 2009(*), on prévoit qu'environ 1 Canadien sur 8 sera atteint d'un cancer de la prostate au cours de sa vie et que 1 sur 28 en mourra.

Un des importants défis concernant le cancer prostatique est la détection et prise en charge des cancers « significatifs » plutôt que des cancers dits « non-significatifs ». L'antigène prostatique spécifique (PSA), le toucher rectal et les biopsies prostatiques transrectales ont leurs forces et faiblesses. Entre autres, en biopsie transrectale, il est possible qu'une lésion cancéreuse significative ne soit pas échantillonnée, que sa composante la plus agressive ne soit pas échantillonnée ou qu'un cancer dit « non-significatif » soit détecté. L'IRM est un outil complémentaire d'évaluation prostatique. Il a été démontré, dans la littérature, une corrélation entre l'agressivité cancéreuse et l'aspect de la lésion en IRM, permettant de détecter les lésions «significatives». Différentes études ont également démontré que l'IRM peut exclure un cancer significatif dans 95-97%.

L'IRM multiparamétrique de la prostate est un examen indolore d'une durée approximative d'une trentaine de minutes réalisé sans antenne réceptrice endorectale. Une injection de contraste intraveineux est habituellement effectuée en cours d'examen. Cette étude peut être effectuée pour le dépistage du cancer de la prostate, sa détection, l'évaluation de l'étendue du cancer local, l'évaluation de la réponse au traitement, la détection de récidive de cancer post-traitement. Elle est également utile pour la planification / guidage de biopsie de lésion suspecte. L'examen est dit multiparamétrique puisqu'il est constitué d'une analyse en trois étapes complémentaires que sont l'évaluation des structures anatomiques, de la diffusion et du rehaussement dynamique des tissus glandulaires.

Afin d'optimiser l'interprétation de l'étude, des informations complémentaires précises seront demandées aux médecins prescripteurs telles les résultats du dosage de l'antigène prostatique spécifique (PSA), les résultats de biopsies antérieures le cas échéant, les traitements anti-cancéreux précédant l'examen IRM si applicable.

 

Biopsie transrectale de la prostate

Le service de biopsie de la prostate par voie transrectale n’est pas offert à la clinique. Toutefois, l’équipe médicale d’imagerie prostatique de la clinique est également en charge de l’imagerie prostatique à l’hôpital Charles-LeMoyne. Advenant le besoin d’une biopsie prostatique suite à votre IRM de la prostate, votre médecin traitant peut faire parvenir une prescription pour biopsie à l’hôpital et vos images et rapport d’examens suivront afin d’assurer la continuité des soins.

(*): Société canadienne du cancer.

 

 

Demande de rendez-vous rapide

fren